apprivoiser LA CONFIANCE EN SOI

Apprivoiser la confiance en soi

Mon astuce aux enfants

 

Il, elle manque de confiance en lui, en elle! Il me semble que l’on entend souvent ça, même toi peut être, le penses-tu de toi-même? En tout cas, nous l’entendons souvent dans les cabinets de psy.

La première question que j’aurais envie de te poser, c’est : « En quoi est ce que tu as confiance en toi? Qu’est ce que tu aimes faire? Qu’est ce qui te plait? Qu’est ce que tu sais faire ou que tu réussis bien selon toi? ». Parce que, en général, je le dis encore une fois, nous avons tendance à porter notre attention sur ce qui ne va pas assez bien selon nous, ce que l’on ne réussit pas, bref là où nous nous sentons « nuls »! Et c’est plutôt ça qui pèse sur notre confiance en nous, ce n’est pas tellement que nous ne sommes pas capables de telle ou telle chose, mais plutôt que nous donnons beaucoup de place à ce qui nous « manque », ce que nous ne parvenons pas encore à faire, ou que nous considérons comme pas assez bien à nos yeux.

Le manque de confiance en soi, c’est comme le stress, c’est important d’en avoir un peu, et de considérer cela comme normal. Cela nous permet d’avancer, de progresser!

Mon astuce :  liste déjà tout ce que tu réussis, tout ce que tu aimes faire. Liste ensuite toutes les qualités que tu mobilises pour faire toutes ces choses : que ce soit dans ta famille, auprès de tes amis, dans tes loisirs, et enfin à l’école.

Puis, choisis quelque chose que tu ne réussis pas encore aussi bien que tu le souhaiterais, et donne toi un petit objectif à atteindre, en fait, lance toi un « défi », mais pas trop élevé, il faut que ça te motive, il ne faut pas que ça te décourage. Ensuite décide du temps que tu donnes pour y arriver, et le nombre de fois que tu peux recommencer. Enfin réfléchis aux qualités dont tu disposes déjà, que tu as listées, et regarde celles qui peuvent t’aider à te rapprocher de ton objectif. Profites en pour réfléchir aussi aux qualités que tu aimerais développer grâce à ce petit défI pour développer ta confiance en toi. Chaque fois que tu fais un pas de plus dans la réalisation de cet objectif, chaque fois que tu essaies, félicite toi, entraine toi à en ressentir de la fierté!  Le mieux est de le symboliser concrètement. Par exemple, tu te dessines sur une feuille, et tu représentes ton objectif à l’autre bout du dessin, chaque fois que tu fais quelque chose qui te permet d’avancer, tu peux dessiner un ou des pas, une ou des flèches dans la direction de ton but, ainsi tu vois tes progrès et tu constates que le plus gratifiant, en fait, c’est d’avoir le courage d’essayer et d’avancer à son rythme! Alors, je te dis d’ores et déjà : BRAVO!

 

Et d’ailleurs, c’est aussi pour vivre cette expérience de confiance en soi, que nous organisons le stage Design en février : créer un vrai bel objet de toutes pièces, même deux d’ailleurs, alors que peut être, au départ, tu ne t’en sentais pas capable et te sentir fier d’avoir mobilisé tes ressources, peut être même des talents que tu ne pensais pas avoir!

APPRIVOISER LA CONFIANCE EN SOI
Mon astuce aux parents

 

La confiance en soi de nos enfants, voilà un sujet qui nous tient particulièrement à coeur. En temps que parents nous souhaitons voir nos enfants assurés, fiers d’eux-mêmes, prêts à affronter  et à surmonter les difficultés. Et pourtant, parfois, sans nous en rendre vraiment compte, nous doutons de leurs capacités, insidieusement, nous portons un regard sur eux assombri par la remise en question de leurs ressources, de leurs aptitudes. Bref, nous -mêmes avons du mal à avoir confiance en eux. Nous leur faisons alors des reproches, nous contrôlons leurs faits et gestes,  nous insinuons qu’ils n’en ont rien à faire… Et tout cela en fait, parce que nous les aimons, et que l’idée qu’ils pourraient être malheureux nous est insupportable. L’idée qu’ils puissent manquer de quelque chose, ne pas trouver leur place, ne pas être autonomes, ne pas se sentir aimés, est insoutenable. Mais plutôt que de réaliser que ce sont nos propres doutes, oui les nôtres, qui nous taraudent, au nom de cet amour que nous leur portons et que nous souhaiterions sans faille, notre confiance en eux vacille. Parfois, nous voudrions tant que leur réussite nous rassure sur notre qualité de parents. Parce qu’il est si difficile de se sentir démuni, au point d’en oublier d’être les premiers supporters de nos enfants.

Car la confiance en soi de nos enfants a quelque chose à voir, justement, avec le regard que l’on porte sur eux. Le nôtre, celui de leur entourage familial au sens large, de leurs amis ou liens sociaux, de leurs enseignants! Nous pouvons nous engager à soutenir leur force interne, leur propre sentiment de confiance. Il y a toujours une raison d’être fier de son enfant, il y a toujours des domaines dans lesquels ils expriment leurs talents, l’école n’est, de loin, pas le seul domaine de leur existence qui reflète leur potentiel. Heureusement! La vie est si vaste!

Chaque jour, employons nous à leur souligner une situation, ou une attitude, un geste, une initiative, un mot, qui soit la manifestation de leur qualité, qui soit source de notre fierté à leur égard, et qui sera non seulement l’engrais sur lequel fleurira la richesse de leur personnalité, mais aussi le juste retour de toute cette énergie parentale investie, patiemment, pour leur permettre de grandir avec assurance. Faire pousser la confiance en soi de nos enfants, par un regard confiant dans ce qu’ils sont, afin de faire la part des choses avec ce qu’ils font, et nous permettre de distinguer clairement, et l’un et l’autre.

 

APPRIVOISER LA CONFIANCE EN SOI
Mon astuce aux enseignants,

 

Il semble que les enseignants sont vraiment à même de pouvoir identifier à quel point « la confiance en soi » d’un élève va influencer son investissement vis à vis de l’école, sans même parler de ses résultats! Et pourtant, c’est comme si, ce constat leur échappait, comme si il suffisait de dire « Dois prendre confiance en lui », pour que, quasi magiquement, tel élève se révèle et gagne en assurance. Mais la confiance en soi n’a rien de magique, elle est le fruit d’une construction interne longue et  laborieuse, tributaire tout au long de la vie de multiples facteurs environnementaux. Familiaux certes, mais pas seulement. Cette confiance en soi, la leur, la nôtre est le fruit, à la fois du regard que nous portons sur nous, et de celui que nous percevons de l’extérieur! Cette conjugaison existentielle nous permet, non pas d’être sûrs de nous, car la confiance en soi n’est en rien cette assurance affichée et inamovible, mais d’essayer, « de tenter le coup », d’avoir envie. La confiance en soi est ce qui nous permet d’être suffisamment sûr pour prendre le risque de faire « ce pas » de plus, quitte à échouer, car elle nous promet, profondément de nous en remettre et d’en apprendre de toute façon quelque chose d’utile, de précieux! Alors, en tant qu’enseignant, quelle place de choix que la vôtre : inviter les élèves, vos élèves à oser, oser réussir, comme oser se tromper. Oser se montrer, en toute sécurité, à l’abri d’un regard adulte bienveillant et compréhensif, à même de valoriser et féliciter l’audace de l’apprentissage, de la nouveauté, qui peut, tant de fois, s’avérer déstabilisante. Il suffit de si peu, juste d’un regard soutenant, juste d’un mot encourageant, juste d’une annotation valorisante. Juste, juste, juste d’un petit quelque chose, qui peut paraitre si insignifiant mais qui pourrait, qui pourra, changer une trajectoire de vie, peser dans la balance fragile quand on est un enfant, de la confiance en soi. Chacun d’entre nous a le souvenir d’un professeur qui aura compté pour lui, chacun de nous a le souvenir d’une phrase, d’un mot, d’une qualité de présence, qui de façon authentique et  honnête, aura permis, même un court instant, de sentir que le monde était était à portée de main, et que cette attitude bienveillante et confiante nous murmurait simplement : « Vas y, tu ne risques rien, je n’ai aucun doute, je sais que de toute façon, tu y arriveras".  Merci, à tous ces profs là.

 
 
 

regards psy., 17 rue philippe de lassalle, 69004 lyon, france

tel 04 78 27 91 72

email contactlyon@regardspsy.com

psychologue - neuropsychologue - Bilan psychologique - consultation psychologique - pleine conscience - psychothérapie - astuce - mindful up collégiens - mindful up lycéens - méditation - pifam - photolangage - formation - conférence 

© 2020 design by Urbanoïd for Regards Psy.