avoir un profil "H

La psychologie expliquée aux enfants

Avoir une profil « Haut Potentiel »

 

Alors que veut-on dire par « Haut Potentiel », ou HP, ou encore surdoué, précoce, Zèbre? Peut être as-tu passé un bilan, un test de QI avec un bilan de personnalité, et que celui-ci a identifié ce mode de fonctionnement? Mais est ce bien clair pour toi?

Car il y a des « croyances »  à ce sujet : si on est HP, alors on doit réussir à l’école puisqu’on est « plus intelligent ». Ou alors on est « l’intello de la classe »! Il y a aussi des croyances, par rapport au contraire à l’échec scolaire, aux prévisions négatives sur la possibilité d’être heureux…

La première des choses, si tu présentes ce mode fonctionnement, c’est tout d’abord de le savoir. Pourquoi? Parce que c’est un peu comme connaitre son adresse, il vaut mieux savoir où on habite pour éviter d’aller habiter chez quelqu’un d’autre! Car, oui, en effet, c’est une caractéristique que l’on peut trouver chez les enfants, ados et même adultes HP : ne pas très bien savoir qui l’on est, de façon insistante : Qui suis-je? La fine capacité d’empathie des personnes HP les amène à être comme une grande antenne qui capterait plein de signaux en même temps, tout en tachant de répondre à chacun d’eux. Du coup, cela peut te donner l’impression, même si tu n’es pas toujours d’accord, que tout le monde a raison. Avec ce profil, tu as spontanément tendance à être dans le non jugement, et à plutôt te remettre en question toi avant tout. Tu cherches plutôt à comprendre les autres, ainsi, tu te mets naturellement à leur place. Sans t’en rendre compte en fait. Cela est fatiguant car cela t’amène à beaucoup t’adapter. Parfois, ces personnes décrivent comme des « caméléons ».

Une autre caractéristique c’est le mode de pensée arborescent : une image, un concept, une idée, amène une multitude de possibles. C’est à la fois une grande richesse car cela donne une forte créativité, et permet de faire de liens entre des idées de façon très innovante, décalée parfois. Mais, les personnes avec ce profil ont besoin de précision sinon elles ne comprennent pas forcément ce qu’on attend d’elles. C’est important de le savoir pour t’autoriser à faire répéter ou bien à vérifier le sens de ce qu’on te dit.

Parmi les autres caractéristiques de ce mode de fonctionnement, il y a une sensibilité toute toute particulière à l’injustice. Bien sûr personne n’aime l’injustice, mais quand on présente un profil de type HP, c’est juste insurmontable! Intolérable! Insupportable! Pa facile quand on est un enfant d’être dépositaire de cette qualité de conscience, car c’est bien de cela dont il s’agit. Être un enfant HP, qui doit attendre de grandir, de murir pour mieux affronter le monde, avec plus de stabilité, d’expérience : pas facile d’attendre! Toute cette lucidité! Mais ne te décourage pas, un jour tu pourras agir, tu pourras mettre toute ton énergie dans un projet, un objectif qui a du sens pour toi. En attendant continue de regarder aussi ce qui te réjouis, te donne de l’espoir, te permet d’exprimer ta créativité, ton sens du challenge, ton immense sensibilité. Economise tes forces, pour pouvoir, le moment venu, déployer ton envergure et contribuer à faire avancer le monde dans la bonne direction! Ce que tu as probablement toujours voulu.

 

La psychologie expliquée aux parents

Un enfant avec un profil HP

 

Comme décrit précédemment dans le texte aux enfants et aux ados, nombreuses sont les appellations que l’on destinent aux enfants « précoces ». Depuis quelques semaines, l’Education Nationale a officiellement adopté le terme « Haut Potentiel ». Oui, je dis bien officiellement! Ce profil, mode de fonctionnement est donc officiellement (une fois encore) identifié par l’Education Nationale. Votre enfant HP n’est donc pas un ovni, une invention, un besoin parental de « valoriser son enfant ». Un enfant ou adolescent avec ce mode de fonctionnement spécifique et plus particulièrement en ce qui concerne son rapport aux apprentissages, est reconnu par notre système scolaire. Sur la base bien entendu d’un test qui valide de façon explicite, les résultats obtenus. Pas seulement sur la base des résultats chiffrés, mais surtout à partir de leur interprétation par des professionnels reconnus : psychologues spécialisés dans les apprentissages scolaires et neuropsychologues. En effet, un bilan s’interprète. Il ne s’agit pas d’une simple « démarche administrative », mais bien d’une investigation clinique qui va prendre en compte nombre de paramètres. L’histoire de votre enfant, sa personnalité, sa façon de communiquer, de réguler ses émotions, son parcours scolaire, les troubles des apprentissages dont il peut être porteur et qui sont fréquents chez les enfants surdoués… Et puis sera pris en compte son état émotionnel au jour du bilan qui peut bien sûr influencer les résultats et surtout sa posture face à la passation. Car il ne s’agit pas d’un examen, ni d’un concours, mais bien d’une investigation bienveillante, du potentiel mobilisable de votre enfant.

Comme tous les enfants, un enfant HP, sera attachant, suscitera l’émerveillement, mais il peut également déstabiliser dans son mode relationnel : tellement paradoxal! Très mature et en même temps le jouet des fluctuations émotionnels : très haut, enthousiaste! très bas, décomposé, anéanti! Et cela en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Pointilleux sur les mots, mais passionnant dans ses propos. Curieux, observateur, exigeant, perfectionniste, jusqu’au-boutiste! Mais aussi perdu, ne sachant par où commencer, submergé par les informations… procrastinateur avéré. D’une sensibilité déconcertante, les contraintes, les imprévus, les limites, les échecs, les reproches … sont autant de bouleversements qu’il (elle) vit comme une tourmente insupportable. Alors face à cette richesse qui déborde, dans tous les sens du terme, il n’est pas toujours évident pour les parents de se positionner. Patience, le maitre mot, et constance. Car un tel enfant a besoin de repères solides, durables dans le temps qu’il s’évertuera à tester. Face au bouillonnement émotionnel dont il est l’objet, face au tourbillon des pensées qui lui tournent la tête, aux prises avec son empathie qui le fait fondre au risque de se perdre, il lui faut du solide : des trois petits cochons c’est celui qui exige la maison en briques!! Elle ne doit pas céder au souffle puissant des doutes qui l’étreignent, des questionnements existentiels qui lui donnent l’impression que le sol vacille sous ses pieds. Parfois de longues dissertations agrémenteront vos soirées, mais régulièrement des mots simples, clairs et affirmés seront nécessaires à le faire redescendre les pieds sur la terre ferme. Ne doutez pas trop de vos repères éducationnels mais n’hésitez pas non plus à être soutenus, car même petit, tout petit, un enfant avec cette personnalité et cette puissance de pensée peut vous faire perdre vos moyens, et votre latin… et vous faire éprouver tout naturellement le besoin d’être soutenus pour légitimer votre place de parents. L’important étant de pouvoir partager avec votre enfant et lui apporter le meilleur de ce qui pourra le construire et constituer la confiance dont il a tant besoin.

 

La psychologie expliquée aux enseignants

Les élèves au fonctionnement Haut Potentiel

 

Les élèves qui présentent ce mode de fonctionnement ont des particularités sur le plan cognitif. Il semblerait qu’un tiers de ces enfants suivent une scolarité sans difficultés, voire même avec une facilité « apparente ». Un tiers serait en difficulté et finalement le dernier tiers en rupture avec le système scolaire. Les études par IRM sur le fonctionnement du cerveau des enfants à HP, a effectivement déterminé une architecture cérébrale spécifique chez ces enfants. Il existe différents profils mais, elles démontrent une plus importante densité neuronale, particulièrement dans la zone pré-frontale où sont localisées les fonctions cognitives, dites élevées, celles qui nous servent à la réalisation d’une tache, notamment la planification. Il existe une plus grande connectivité neuronale également, avec une rapidité de transmission de l’information supérieure entre les deux hémisphères cérébraux. La zone du langage est particulièrement investie. Chez les enfants en « difficulté »  sur le plan scolaire, l’hypersensibilité qui est la leur, va être dominante, et donc plus difficile à réguler. Cela est d’autant plus compréhensible, que la capacité de régulation attentionnelle, qu’elle soit émotionnelle ou cognitive, n’est pleinement mature qu’au-delà de 20 ans. Etant donné leur rapidité de perception, leur acuité, la qualité de leur « état de conscience », les élèves HP vont avoir besoin d’énormément de sécurité dans le lien, pour se sentir apaisés et disponibles aux apprentissages. Leur besoin de sens est un véritable repère, ainsi que la précision qui leur permet d’éviter un décodage erroné des consignes, des implicites. En effet, leur rapidité de pensée les amène parfois à comprendre « d’une certaine façon » et de passer à côté des réponses attendues. De même que ce qui est « simple », ne leur semble pas pertinent. Ils ont donc besoin de bien comprendre ce que l’école attend d’eux et comment ils doivent y répondre. Le moteur de leur fonctionnement est l’affect : se sentir en lien, aimés, appréciés, leur permet de se rassembler intérieurement, les libère du stress et les rend alors plus libres et disponibles pour apprendre. Un cadre consistant et juste les aide à se rassurer. Les laisser comprendre par eux-mêmes en leur proposant de se poser des questions et de faire des liens leur permet de donner du sens à ce qu’ils apprennent car cela les amène à l’« éprouver », dans leur corps. Les élèves HP ont souvent besoin que ce qu’ils apprennent servent à quelque chose et aboutisse à une application concrète observable. La bienveillance restera toujours un besoin fondamental, car leur sensibilité au stress les coupe de leurs ressources et les amène à se sur-adapter, ou à développer de fortes angoisses de performances vraiment préjudiciables pour leur santé psychique, leur développement personnel et la solidité de leur estime d’eux-mêmes. Sans oublier que nombreux sont les enfants HP à présenter un trouble des apprentissages, qui peut être plus difficile à dépister car leurs aptitudes leur permet souvent de les compenser.

 
 
 

regards psy., 17 rue philippe de lassalle, 69004 lyon, france

tel 04 78 27 91 72

email contactlyon@regardspsy.com

psychologue - neuropsychologue - Bilan psychologique - consultation psychologique - pleine conscience - psychothérapie - astuce - mindful up collégiens - mindful up lycéens - méditation - pifam - photolangage - formation - conférence 

© 2020 design by Urbanoïd for Regards Psy.