apprivoiser GRAN

Apprivoiser « Grandir »,

Mon astuce aux enfants et aux plus grands

 

Alors, pourquoi apprivoiser « Grandir », eh bien parce que depuis quelques jours on n’entend parler que de « Rentrée ». On devrait dire « Rentrées ». Moment joyeux pour certains, plus inquiétant pour d’autres, mais c’est toujours, toujours le signe que « tu prends du gallon » : tu grandis! Alors, déjà Bravo pour ce nouveau pas en avant!

Ce qui est formidable dans le fait d’avancer dans les apprentissages, c’est que plus tu grandis, plus ton cerveau développe de nouvelles connexions neuronales. Toutes les différentes fonctions de ton cerveau qui t’aident à apprendre grandissent avec toi. Elles deviennent plus fortes, plus efficaces : être attentif, mémoriser, raisonner, comprendre.

Alors, ce qui est important c’est de bien prendre soin de ton cerveau! Il y a quelques astuces. Nourrir ton cerveau c’est au sens propre, avec une alimentation qui lui donne de l’énergie : notre cerveau consomme 30% de notre énergie, et il n’aime pas trop trop les bonbons, les fast food, parce que c’est une nourriture qui donne beaucoup d’énergie mais qui s’épuise rapidement et qui le fatigue en fin de compte. C’est un peu comme courir très vite, ça fatigue plus rapidement! Ce n’est pas la meilleure façon d’avancer quand on doit parcourir plusieurs km.

Nourrir ton cerveau c’est aussi au sens figuré : lui permettre d’absorber des informations intéressantes, t’entrainer à te poser des questions sur ce que tu apprends, réfléchir pour comprendre. En fait, un élève c’est comme un détective du savoir, à qui on propose des missions à élucider : il écoute, il comprend, il retient et ensuite il s’entraine à résoudre des énigmes : ce sont les exercices! Il apprend ses leçons qui sont comme la liste des indices à connaitre pour élucider encore d’autres énigmes!

Je pense que Sherlock Holmes (ou l’inspecteur Colombo) a du beaucoup s’entrainer pour devenir un grand détective, et en plus il devait être vraiment très curieux pour toujours chercher la solution. C’est comme à l’école,  écouter et regarder sont la première étape de la mémorisation, et cela permet de mieux comprendre, ensuite il faut apprendre, c’est à dire s’entrainer, et réviser! Puis, c’est inscrit dans ta mémoire à long terme et tu es tranquille.

Prendre soin du cerveau c’est aussi lui permettre de se reposer : « Dormir »! Le sommeil trie les informations de la journée, il garde celles qui sont importantes, et fixe dans ta mémoire celles qu’il te faut retenir. Ainsi tu peux relire, pour mieux les retenir, avant de dormir les informations importantes. Et n’oublie pas de sortir tous les écrans de ta chambre, car ils sont trop tentants, c’est comme ne pas manger de chips alors que tu as un gros bol, plein à ras bord, là juste devant toi.

Tous les enfants aiment apprendre, et tous les enseignants apprécient les élèves qui font de leur mieux dans leur travail scolaire. Alors pourquoi ne pas envisager cette année scolaire sous le signe de la coopération maitre-élève! Eh oui, grandir, c’est aussi pouvoir envisager l’école de façon beaucoup plus dynamique et motivante. Tu trouveras toujours de l’aide auprès de ton enseignant, qui en plus, aura ainsi l’occasion d’apprendre encore mieux à te connaitre. Je te souhaite la meilleure des rentrées et une très belle année scolaire.

 

Apprivoiser « Grandir »

Mon astuce aux parents

 

Ca y est, c’est reparti pour une année scolaire, avec ses réjouissances et ses contraintes, et souvent, son lot de stress : mon enfant va-t-il être heureux dans sa classe, est ce que cela va bien se passer avec son maitre, sa maitresse, ses enseignants, son collège, son lycée(.) La rentrée, ça peut être la fin des « vacances », dans le sens de ne plus avoir cet espace vacant en nous, cet espace libéré pour quelques semaines de ce que peut être, pour certains parents, la pré-occupation scolaire. Alors, comment garder confiance, comment garder un regard ouvert, un état d’esprit calme malgré la tourmente, l’inquiétude, le doute(.). Mon astuce, c’est déjà est avant tout, ne pas fuir ce sentiment de stress qui nous étreint peut être, ne serait-ce qu’à la pensée de « l’école » : nous avons besoin d’apprendre à rester présents, reliés intérieurement, chers parents, à ce qui peut nous remuer intérieurement, et surtout d’apprendre à le faire sans nous juger. Pourquoi (.), Parce que nous nous éloignons intérieurement naturellement de ce qui est désagréable, nous cherchons à le mettre de côté, à l’annuler, l’effacer, le faire disparaître : et… ça ne marche pas. Et, il arrive que nous nous pensions incompétents, faibles, en échec. Alors que ce sentiment de stress est bien naturel … jusqu’à un certain point. S’il vient « entamer » notre bien être, s’il nous envahit, alors c’est le moment de se demander : qu’est ce qu’il se passe (.) Et de tranquillement prendre un stylo, une feuille de papier et noter, ligne après ligne chaque chose qui nous préoccupe, toujours sans jugement, avec indulgence vis à vis de nous-mêmes, qui cesse, tentons de faire du mieux que nous le pouvons au milieu de toutes nos obligations. Puis, relire chacune de ces pré-occupations, prendre le temps de considérer leur degré d’importance ou de réalité. Et enfin, nous demander ce que nous souhaitons pour nos enfants, nos ados. Pour finir par écrire ce que, très simplement et très très très concrètement, nous pouvons mettre en place pour soutenir nos enfants, sans leur ajouter de pression! Tout le monde a suffisamment de pression comme ça : enfants, parents, enseignants. Nos enfants grandissent et c’est cela leur meilleur atout, ils développent des resources de compréhension, de maturité, de raisonnement, de réflexion. Même si, à l’adolescence, le cerveau est pris dans un bouleversement neuronal, qui projette nos enfants dans d’étonnantes capacités d’élaboration, tout en les fragilisant émotionnellement. Ce qui nous déroute totalement! Nos enfants grandissent et continuent à avoir besoin de notre cadre, ferme, immuable, mais toujours aussi bienveillant, éternellement patient. Autant que possible, continuons, oui, continuons, à préserver notre regard sur eux, restant attentifs à ce que nous préférons de leur personnalité, et du lien que nous tissons jour après jour avec ces adultes de demain.

 

 

Apprivoiser « Grandir »

Mon astuce aux enseignants

 

Deux semaines, déjà. Parler de la « Rentrée » semble dépassé. Et pourtant, maintenant que les repères commencent à être pris, il s’agit de se projeter de façon sécurisante sur l’année à venir, d’envisager le parcours à effectuer, de penser à économiser nos forces et prévoir comment alimenter régulièrement le réservoir de carburant pour tenir, pour durer! Et oui, vous le devinez sûrement! Pour les élèves, le carburant signifie non les notes, mais la « Motivation ». C’est elle qui donne envie d’avancer, qui attise la curiosité, comme un souffle léger sur les braises de l’enthousiasme. Car la motivation est intrinsèquement liée au plaisir! De l’enthousiasme, du plaisir pour l’école? Bien sûr! Les enfants, les ados aiment tellement apprendre. Rien d’étonnant à cela, nous, les êtres humains nous sommes faits pour apprendre! Notre cerveau est fait pour apprendre, c’est ce qu’il toujours fait depuis l’origine de la vie, et c’est ce qu’il fait sans cesse, sur l’immensité du plateau de cette même vie! Nous apprenons, et cela nous passionne de comprendre toujours plus, toujours mieux. Cela nous valorise, nous rend fiers de nous, nous confirme que nous « grandissons », même lorsqu’il n’y a plus de centimètres à gagner : notre cerveau, notre coeur continuent à grandir grâce aux multiples expériences que nous propose notre vie, grandir signifie « élargir notre horizon », notre périmètre d’expertise. Nos enfants s’attendent à ce qu’ils apprennent à l‘école et la façon dont ils apprennent élargisse leur horizon, très concrètement, de façon utile, et efficace pour eux. La génération de nos enfants ne se sent pas très motivée par les notes, au contraire, cela peut leur faire peur, les amener à se comparer, alimenter la discrimination, et les décourager. Et être tellement injuste pour les enfants qui ont des troubles des apprentissage, ce que l’on appelle les TND : les Troubles du Neuro-Développement. Nos enfants actuels, ceux d’aujourd’hui sont motivés par la quête de sens. En fait, nous l’avons toujours été, mais elle semblait plus accessible avant : la crise économique, le chômage, le terrorisme, et le fait de vivre sur une planète en mauvaise santé. Nos enfants ne sont pas dupes : à quoi ça sert tout ça? A quoi ça sert si ça ne nous relie pas à ce qui est vivant, à ce qui nous donne une perspective, à ce qui nous rend libres? Nos enfants grandissent encore plus vite que nous le croyons, car ils sont lucides. Mon astuce? Plutôt un rêve! Comme c’est encore un peu la rentrée, pourquoi pas un plaidoyer pour « Renommer les matières scolaires » et permettre à nos enfants d’avoir des cours tels que : « Quelle était la vie des auteurs qui aiment la langue française? », « Mais pourquoi y-at-il des règles de grammaire? », « Cerveau, sens des mots et fautes d’orthographe » , « Les chiffres et le mystère de l’invisible », « Histoire des mathématiques, de l’antiquité à nos jours », « Comment puis je utiliser ce que j’apprends en maths? », « Ma planète, la grande maison de l’humanité », « Comment l’Histoire m’aide à comprendre le monde d’aujourd’hui? », « L’anglais utile », « J’écris mon premier livre », « Comment fonctionne l’environnement?», … Des matières qui amèneraient nos enfants à associer « Apprendre et Découvrir », « Apprendre et Développer ma curiosité », « Apprendre et répondre aux questions que je me pose sans cesse et dont je ne comprends toujours pas les réponses ». C’est encore un peu la rentrée, on peut encore un tout petit peu laisser notre esprit vagabonder vers : Comment motiver nos enfants à grandir, et faire grandir leur esprit, et leur coeur dans le monde d’aujourd’hui? Bonne rentrée à tous!

 
 
 

regards psy., 17 rue philippe de lassalle, 69004 lyon, france

tel 04 78 27 91 72

email contactlyon@regardspsy.com

psychologue - neuropsychologue - Bilan psychologique - consultation psychologique - pleine conscience - psychothérapie - astuce - mindful up collégiens - mindful up lycéens - méditation - pifam - photolangage - formation - conférence 

© 2020 design by Urbanoïd for Regards Psy.